Environnement‎ > ‎

Coupes forestières au lac Chaud

Coupes de bois autour du lac Chaud (Article paru dans le journal l'Accord, Janvier 2017)

Après avoir participé à la rencontre du comité ciblée sur les coupes de bois autour du lac Chaud qui a eu lieu le 1er  juin 2016, je vous informe qu’il y aura 3 secteurs autour du lac Chaud qui seront touchés.

Le premier secteur est le chantier du Petit Lac Rond situé au nord-ouest du lac Chaud. Il s’agit d’un chantier de 670 ha (hectares) principalement en coupe partielle et l’acheteur aura 2 ans pour l’opérer. Même si la majorité du chantier se situe sur le territoire de L’Ascension, les voyages de bois transiteront probablement par le chemin du lac Chaud. J’ai demandé qu’il trouve un chemin alternatif en direction du lac Lanthier, mais la décision finale appartient à l’enchérisseur. Le nombre de voyages estimé est de 850.

Le deuxième secteur est le chantier Lapointe  situé sur les rives du côté ouest du lac Chaud en face de la première et de la deuxième île. Il s’agit d’un chantier de 155 ha principalement en coupe partielle mais peut être en coupe à blanc. Le chantier devrait être réalisé en 2018 – 2019. Cette date est toutefois sujette à changement. Le nombre de voyages estimé est de 175.

Finalement, le dernier secteur à être touché est celui du Petit Ruisseau Froid qui se situe au nord-est du lac Chaud. Il s’agit d’un chantier de 808 ha principalement en coupe partielle et il est situé en majeure partie dans la réserve faunique Rouge-Matawin. Il devrait être réalisé en 2017 – 2018 mais la date pourrait être modifiée. Le nombre de voyages estimé est de 940.

Nos préoccupations qui ont été relevées durant cette réunion sont la sécurité routière et la quiétude des riverains.

Pour la sécurité routière, il y aura l’installation de panneaux de signalisations aux endroits stratégiques et du sablage supplémentaire durant l’hiver. Pour la quiétude, les chauffeurs devraient être sensibilisés à la non utilisation du frein-moteur et à diminuer leur vitesse. Mais on demande aux citoyens d’être vigilants.

Pour l’environnement et la qualité de l’eau, M. Supper de la MRC encourage M. Séguin, urbaniste de La Macaza, et la Municipalité à faire des visites sur les chantiers afin de faire le suivi. S’il y avait une menace pour l’environnement ou la qualité de l’eau, ils devront communiquer avec le Ministère de l’environnement afin de rectifier les anomalies. Mais l’Association encourage aussi les citoyens à visiter les chantiers. Plus ils sentiront notre présence, plus ils feront attention.

Pour ce qui est de la réfection des routes après la réalisation des chantiers, il n’y aura malheureusement aucune indemnisation des Ministères concernés et, sans surprise,  pas plus venant de l’industrie forestière.

Pour plus d’informations concernant la situation géographique, consulter le fichier pdf "Cartes des coupes forestières au lac Chaud" en bas de page.

Joseph Kula

Vice-président de l’APLC

Ċ
Claude Lefrançois,
23 janv. 2017 à 17:12